BAAN SAAN RAK P.

Baan Saan Rak, ou “La maison de l’amour” , est une organisation non-religieux et non-gouvernementale situé dans le Nord de la Thaïlande, près de la frontière avec Myanmar. Baan Saan Rak a un orphelinat où il accueille les enfants à risque d’exclusion sociale.
Beaucoup de ces enfants sont orphelins, mais aussi issus de familles pauvres, les familles monoparentales, ou de foyers brisés. Il y a un total de vingt-deux enfants de la Akha et Tai, des ethnies d’origine japonaise.

ARRIÈRE-PLAN

Baan Saan Rak a été fondé en Septembre 2003, par PimPam Kaseriwar (Jit) une femme thaïlandaise qui était un travailleur social pendant plusieurs années, jusqu’à Jit décidé de fonder son propre projet dans sa ville natale.
Lorsque Jit a commencé son projet a été associé à l’organisation SEPOM qui traite femmes thaïlandaises qui avaient été victimes de le trafic de la prostitution au Japon qui sont retournées en Thaïlande avec des graves problèmes phycologiques et économiques. Plupart d’entre eux est retourné avec des enfants qui ne pouvaient pas prendre soin.

C’est la raison principale pour laquelle Jit a décidé de construire un orphelinat sur un terrain appartenant à sa famille. En l’absence de ressources et de la gravité de la situation, les premiers bâtiments étaient en bambou, et ainsi permis à la première maison des enfants rapidement. Cinq ans plus tard, grâce à des dons privés, Jit pourrait construire chambres, cuisine et salle de bain en béton.

OBJECTIVES

Fournir des orphelins et / ou issus de familles pauvres, monoparentales, ou dysfonctionnelles, la possibilité d’une vie digne. Créer un space pour le développement socio-éducatif, perfectionnement personnel des enfants, inciter les familles à court d’argent à devenir autosuffisants, afin qu’ils n’ont pas besoin de l’aide des enfants dans l’économie domestique ou les tâches ménagères, ce qui permet aux enfants d’aller à l’école tous les jours.

PHILOPHIE

Grâce à une éducation complète, nous voulons que les enfants ont les meilleurs outils pour développer un point de vue social. Avec ces outils va construire son avenir avec dignité; aider leur communauté sortir de l’exclusion sociale, et la création d’une société plus juste et plus humaine.

LE CONTEXT ET CE TRAVAIL DE LA SOCIETÉ

Baan Saan Rak dans le domaine des différents ethnies vivant principalement Akha et Lahu. Ces groupes ethniques ont vécu pendant des siècles dans les montagnes de la Thaïlande, le Laos et le Myanmar. Au XVIII siècle en raison de la colonisation de la région par les pays européens, ont été définies les frontières en Asie du Sud.
La délimitation de ces frontières a été faite uniquement par des intérêts économiques, indépendamment des caractéristiques culturelles ou géographiques, telles que les langues, ethnies, et religions.
Soudain, celles ethnies ont été coincés dans le pays avec lesquels ils n’avaient rien en commun.

Actuellement beaucoup de ces groupes ethniques n’ont pas le droit à l’identification officielle, leur refusant l’accès à l’éducation et à la santé publique. Ainsi, les conditions de vie son extrêmement pauvres.

Les enfants qui grandisssent dans les villages de ces groupes ethniques n’ont pas la possibilité d’étudier ou d’apprendre un métier.
En raison de la vie socio-économique devient très difficile, et sont souvent maltraités par leurs propres familles, causant des dommages irréparables à leur vie.

NOTRE TRAVAIL

Dans les cas où les familles sont très pauvres, Baan Saan Rak prend soin des enfants et fournir des services d’éducation, de logement, de nourriture et médicale. Une fois amélioré la situation de famille et prouvé leur efficacité, les enfants peuvent retourner dans leurs familles où ils appartiennent.

Dans les cas extrêmes où les enfants sont orphelins, ou leurs parents sont en prison, ou ont été maltraités par leurs parents, Baan Saan Rak assume la responsabilité en tant que gardien exclusive des enfants, et être sous la tutelle jusqu’à ce qu’ils soient en âge et ont un emploi qui leur permet de devenir indépendant. Ils sont offert un abri, des vêtements, de l’éducation, et tout le soutien nécessaire à la réalisation d’au moins système d’enseignement secondaire en Thaïlande.

NOS ACTIVITÉS

Avant d’arriver à Baan Saan Rak, de nombreux enfants souffrent de problèmes psycologiques et comportementaux en raison des extrêmes auquels ils sont soumis. Pour aider à surmonter ces traumatismes, les premiers mois de l’orphelinat nous nous concentrons intensément sur le développement physique et psychologique, de s’adapter progressivement et d’acquérir la discipline dans leur vie.
Toutes nos activités sont guidées par la théorie: “L‘apprentissage par la pratique”. Nos activités comprennent:

  • Horaires: nous avons un calendrier d’activités hebdomadaire qui permet de modifier le comportement des enfants et maintenir l’harmonie.
  • Nous avons organisé un tableau hebdomadaire de responsabilités, où chaque enfant a sa tâche: aider dans la cuisine, ratisser les feuilles, cuisiner du riz, laver des pots et des casseroles, prélevés les papiers du sol, de l’ordre de la salle polyvalente.
  • Grâce à une entente avec l’école publique locale, les enfants peuvent aller à l’école et recevoir une éducation, selon le système thaïlandais.
  • Ils reçoivent des cours d’anglais tous les samedis.
  • Cultiver les légumes qu’ils consomment.
  • Enseigner les arts visuels: cartes postales, peintures, sacs, chemises peintes à l’aquarelle. Ces articles sont vendus à Baan Saan Rak et dans certaines parties de Chiang Rai.
  • Cours de musique: certains enfants reçoivent des cours d’instruments traditionnels thaïlandais dans le centre Maelao communauté.