Rapport du mois de septembre’18 du Centre de jour Tié pour enfants et adolescents de la rue de Bobo-Dioulasso

Nous présentons le rapport mensuel de septembre du projet de réouverture du Centre de jour Tié pour enfants et adolescents de la rue de Bobo-Dioulasso, au Burkina Faso. Ce projet est soutenu par la Municipalité de Girona.

Voilà déjà deux mois que le Centre a rouvert ses portes, et comme les utilisateurs connaissent cette ressource, l’affluence est stable. En septembre, le Centro Tié a été fréquenté par :

  • De jeunes âgés de 10 à 24 ans.
  • 87 utilisateurs ont fréquenté le Centre Tié durant septembre 2018.
  • 140 utilisateurs ont fréquenté le Centre Tié entre août et septembre 2018.
  • 53 nouveaux utilisateurs ont fréquenté le Centre Tié durant  septembre 2018.

Les éducateurs / éducatrices ont reçu une formation en systèmes de gestion des données par l’intermédiaire du Centre, puis nous avons mis les connaissances en pratique en réorganisant toutes les informations et les rapports des utilisateurs du Centre.

Finalement, nous avons effectué une formation artistique de théâtre et de musique en collaboration avec l’association culturelle Sital du Faso. Cette formation d’une durée d’une semaine nous a permis de faire une présentation puis un spectacle dans l’une des principales salles de concert de Bobo-Dioulasso, la Salle Bambou. Nous avons enregistré dans un studio professionnel deux chansons interprétées par les enfants afin de sensibiliser la population à propos de la situation de vulnérabilité et de précarité dont ils sont victimes. Pour conclure, nous avons organisé une fête finale dans le Centre Tié, au cours de laquelle les enfants ont joué une pièce de théâtre et ont chanté les chansons que nous avions composées durant la semaine.

Nous avons vécu un mois à la fois très actif et plein d’émotions.

Traduction faite par Volunteering ONU, Sylvie Corpas Tello.

Pasa la voz